BCEAO: Tiémoko Meyliet Koné reconduit pour un nouveau mandat de six ans.

Selon les informations de Jeune Afrique (JA), le gouverneur actuel de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), Tiémoko Meyliet Koné effectuera un nouveau mandat de six ans à la tête de l’institution. Une décision prise par les hautes autorités de l’Union économique et monétaire ouest-africaine en raison des résultats positifs obtenues ces dernières années.

Le gouverneur de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), Tiémoko Meyliet Koné effectuera un nouveau mandat de six ans à la tête de l’institution

Dans un courrier adressé au gouverneur et dont JA a obtenu la teneur, elles informent ce dernier de sa reconduction dans ses fonctions tout le félicitant pour les prouesses accomplies. « Sa reconduction traduit la pleine satisfaction des plus hautes instances de l’Union pour les résultats positifs », assure un habitué de l’institution monétaire ouest-africaine basée à Dakar. « Le gouverneur tient bien la maison et c’est l’essentiel », explique à JA un ancien cadre de la Commission bancaire, établit à Abidjan.

Une décision confirmée par les instances de l’Union Monétaire Ouest-Africaine (UMOA). « La Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement, organe suprême de l’Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA), a décidé, avec l’accord unanime des Chefs d’Etat de l’Union, de reconduire Monsieur Tiémoko Meyliet Koné dans ses fonctions de Gouverneur de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), pour un mandat de six (6) ans, à compter du 17 août 2020.« , précise un communiqué diffusé sur le site internet de la BCEAO. Aussi, le Président de la Conférence des Chefs d’Etat Alassane Ouattara, président de la Côte d’Ivoire a adressé, au nom de ses pairs, ses chaleureuses félicitations au Gouverneur pour cette reconduction, qui traduit leur pleine satisfaction pour les résultats positifs obtenus à la suite des actions impulsées sous son leadership, permettant ainsi aux États de l’Union de relever les défis liés à leur croissance économique. Enfin, la Conférence des Chefs d’État a formulé, à l’endroit de Monsieur le Gouverneur Tiémoko Meyliet Koné, ses vœux de plein succès dans l’exercice de ce nouveau mandat.

Recruté sur concours à la BCEAO après ses études supérieures, puis mis à disposition après une formation de 18 mois au Centre d’Application Technique et Professionnel de la BCEAO, Mr Koné Tiémoko Meyliet a accompli la plus grande partie de sa carrière au sein du garant du système financier et bancaire de l’UMOA. Il a été successivement Adjoint au Directeur National de la BCEAO pour la Côte d`Ivoire, Directeur Central de l`émission et des opérations financières au siège de la BCEAO à Dakar, et à ce titre, il était également membre du Comité d`Analyse de la conjoncture interne et internationale. Directeur National de la BCEAO pour la Côte d`Ivoire et Gouverneur suppléant au Fonds Monétaire International de 1991 à 1998. Conseiller du Gouverneur de la BCEAO et Directeur du Département de l`Administration Générale et de la Formation. Contrôleur Général, chargé de la supervision des directions opérationnelles de l`inspection, de l`audit interne, du contrôle de gestion et de la prévention des risques. Conseiller spécial et membre de Gouvernement de la BCEAO. Il a participé à ce titre à toutes les décisions prises pour la gestion de la Banque Centrale, la conception et la mise en oeuvre de la politique monétaire des Etats membres jusqu’en décembre 2006.

Mr Koné a par la suite intégré, en 2007, l`Administration Publique Ivoirienne au sein de laquelle il a occupé successivement les fonctions de Directeur de Cabinet du Premier Ministre de la République de la Côte d`Ivoire, avec rang de Ministre (2007 à 2010), de Ministre de la Construction, de l`Urbanisme et de l`Habitat puis enfin, depuis en décembre 2010, celle de Conseiller Spécial du Président de la République, Chargé des Affaires Economiques et Monétaires.

Le 22 janvier 2011, après la démission du gouverneur Philippe-Henri Dakoury-Tabley, et l’intérim assuré par Jean-Baptiste Compaoré, Tiémoko Meyliet Koné prend la tête de l’institution. En effet, le 28 juillet 2011 au siège de la BCEAO, sous la présidence de José Mario Vaz, président du Conseil des ministres de l’Union s’est tenu la cérémonie de passation des charges et de prestation de serment du nouveau gouverneur Tiémoko Meyliet Koné. Le 10 septembre 2011, le gouverneur est officiellement installé dans ses fonctions. Le 17 août 2014, la Conférence des Chefs d’État reconduit le gouverneur dans ses fonctions pour encore six ans, soit jusqu’en 2020. Conformément aux textes de la BCEAO, en 2026, un nouveau gouverneur sera nommé à la tête de l’institution par la Conférence des Chefs d’Etats.

Au nombre des défis à relever pour ses 6 années à venir, le passage du FCFA à l’ECO, la solidification du système du dispositif de surveillance macroprudentielle, l’inclusion financière et le développement des Fintech et du e-banking, sans compter les questions de résilience financières et bancaires post-COVID.

TAGS: @BCEAO @TiémokoMeyliet @OpenEco+

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s