Côte d’Ivoire: Le schéma national d’arrêt de la diffusion analogique et de basculement vers la Télévision Numérique Terrestre (TNT) adopté en conseil des ministres.

Le signal analogique de réception de la télévision devrait s’éteindre le 17 juin 2020 pour laisser définitivement la place à la TNT.

Le Conseil des Ministres de la République de Côte d’Ivoire de ce mercredi 19 août 2020 a adopté deux (02) décrets portant l’un sur le basculement de la diffusion analogique vers la Télévision Numérique Terrestre (TNT) et l’autre sur les renforcement des conditions d’accès à ladite TNT.

 » Au titre du Ministère de la Communication et des Médias; le conseil des ministres a adopté deux (02) décrets. Le premier décret porte adoption du schéma national d’arrêt de la diffusion analogique et de basculement vers la Télévision Numérique Terrestre (TNT)« , indique le communiqué lu par le porte parole du gouvernement, Sidi Tiémoko Touré.

Conformément aux engagements issus de l’Accord GE-06 de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) auquel la Côte d’Ivoire est partie, le signal analogique de réception de la télévision devrait s’éteindre le 17 juin 2020 pour laisser définitivement la place à la TNT. Toutefois, en vue de pallier les désagréments liés à une interruption au plan national du signal analogique, il a été recommandé par le document de stratégie nationale de migration vers la TNT, adopté le 19 septembre 2012, de procéder à une extinction progressive des émetteurs région par région en fonction du niveau de déploiement de la TNT. Ainsi, le chronogramme d’extinction du signal analogique dans les différentes régions est fixé comme suit : « le 1er janvier 2021 pour l’extinction des émetteurs du Grand Abidjan et des localités de Bouaflé, Bouaké, Koun-Fao, Korhogo et Man. Et le 31 mars 2021 pour les vingt-neuf (29) autres localités du pays« , préçise ledit communiqué.

« le 1er janvier 2021 pour l’extinction des émetteurs du Grand Abidjan et des localités de Bouaflé, Bouaké, Koun-Fao, Korhogo et Man. Et le 31 mars 2021 pour les vingt-neuf (29) autres localités du pays », selon le gouvernement ivoirien.

Le deuxième décret porte renforcement des conditions d’accès à la Télévision Numérique Terrestre en Côte d’Ivoire. Compte tenu de l’extinction programmée du signal analogique qui consacrera définitivement la TNT dans l’espace audiovisuel national, cette mesure vise à garantir aux consommateurs l’accès gratuit des chaînes hertziennes de la TNT ivoirienne. Ainsi, il est fait obligation aux opérateurs des bouquets satellites de procéder à la diffusion à titre gracieux des chaînes de la TNT reprises dans lesdits bouquets. « Aussi, les chaînes gratuites de la TNT pourront être reçues sur le territoire national au bénéfice des abonnés des chaînes payantes même en cas de non-paiement des frais d’abonnement. » conclut le communiqué sur la question de la TNT en Côte d’Ivoire.

Inauguration du Centre national de la télévision numérique, le 08 Février 2019 en Côte d’Ivoire

Pour rappel, le lancement de la télévision numérique terrestre (TNT) a débuté en Côte d’Ivoire suite au processus de libéralisation de l’espace audiovisuel et du Centre national de la télévision numérique, le 08 Février 2019 (photo). A son lancement, ce sont sept chaînes de télévision et deux bouquets qui devaient être mise à disposition de 30 % de la population ivoirienne. L’objectif étant d’atteindre 65% de la population à fin 2019 et 100% en 2020.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s