Smartphones: Huawei privé du système Android de Google.

En raison du non renouvellement par le gouvernement américain, de la licence générale temporaire sur les logiciels et technologies américaines, les téléphones de Huawei n’auront désormais plus accès aux mises à jour du système d’exploitation Android de Google. Une décision inscrite dans la stratégie de guerre commerciale qu’a adopté le Président américain Donald Trump contre la Chine et son mastodonte technologique Huawei.

Les téléphones de Huawei n’auront désormais plus accès aux mises à jour du système d’exploitation Android de Google.

Le fabricant chinois de téléphones mobiles Huawei Technologies Co Ltd n’a désormais plus accès au système d’exploitation de la société américaine Google, filiale d’Alphabet, ni aux technologies américaines. La licence générale temporaire de 90 jours qui lui était renouvelée depuis 2019, selon le secrétaire américain au commerce Wilbur Ross, n’a pas été reconduite. La conséquence directe de cette situation est la fin des mises à jour du système d’exploitation pour les  téléphones Huawei qui fonctionnent encore sous Android. Bien que Huawei ait lancé son système d’exploitation Harmony OS en août 2019, la solution ne devrait être disponible que sur les nouveaux appareils de la marque. Les anciens appareils se retrouveraient alors dans une impasse. Pour les technologies plus poussées comme les micropuces, Huawei aura également désormais plus de mal à les acquérir.

Selon le secrétaire au Commerce Wilbur Ross, la décision américaine est la conséquence du non-respect par Huawei des enjeux de sécurité nationale et des intérêts de la politique étrangère des Etats-Unis.

Selon le secrétaire au Commerce Wilbur Ross, la décision américaine est la conséquence du non-respect par Huawei des enjeux de sécurité nationale et des intérêts de la politique étrangère des Etats-Unis. « Huawei et ses filiales étrangères ont intensifié leurs efforts pour obtenir des semi-conducteurs avancés développés ou produits à partir de logiciels et technologies américaines afin de remplir les objectifs politiques du Parti communiste chinois. Alors que nous avons limité son accès à la technologie américaine, Huawei et ses filiales ont travaillé par l’intermédiaire de tiers pour exploiter la technologie américaine d’une manière qui porte atteinte à la sécurité nationale et aux intérêts de la politique étrangère des Etats-Unis », a déclaré le secrétaire au Commerce Wilbur Ross dans un communiqué publié le 17 août 2020.

Le département américain du Commerce a d’ailleurs renforcé ses restrictions sur Huawei en ajoutant 38 nouvelles filiales de l’entreprise dans 21 pays, notamment celle d’Afrique du Sud, du Maroc et d’Egypte, à la liste noire des entités interdites d’acquérir les technologies américaines ou des composants tech contenant de la technologie américaine. Cela porte à près de 150 le nombre de filiales Huawei sur la liste noire US.

Pour rappel, au deuxième trimestre de 2020, Huawei a dépassé Samsung en tant que plus grand fournisseur de smartphones an monde pour la première fois.

Pour rappel, au deuxième trimestre de 2020, Huawei a dépassé Samsung en tant que plus grand fournisseur de smartphones an monde pour la première fois. Au total, Huawei a expédié plus de 55,8 millions d’appareils au deuxième trimestre de cette année. Ce nombre est de 5% inférieur à ce que Huawei a réussi à fournir au deuxième trimestre de 2019. Mais ce nombre a baissé par à celle de Samsung qui était de 30% d’une année à l’autre, ce qui s’est traduit par 53,7 millions d’appareils expédiés au cours du trimestre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s