Monnaie Numérique: Les Banques Centrales de Chine et des Émirats Arabes-Unis se joignent à l’ initiative m-CBDC Bridge.

L’Institut de la monnaie numérique de la Banque Populaire de Chine et la Banque Centrale des Émirats Arabes-Unis viennent de s’associer à l’initiative m-CBDC Bridge. Un projet de monnaie numérique de la banque centrale pour les paiements transfrontaliers en devises, initié par la Hong Kong Monetary Authority (HKMA) et la la Banque de Thaïlande (BoT) sous le nom d’ Inthanon-LionRock.

         C’est le 22 janvier 2020, que l’Autorité monétaire de Hong Kong (HKMA) et la Banque de Thaïlande (BOT) ont dévoilé les résultats et publié un rapport sur leur projet de recherche conjoint sur la monnaie numérique (CBDC) de Banque centrale nommé Project Inthanon-LionRock (PH:DR)

Le Digital Currency Institute (DCI) de la Banque Populaire de Chine (PBC) et la Banque Centrale des Émirats Arabes-Unis (CBUAE) viennent de rejoindre le projet de monnaie numérique de Banque Centrale pour les paiements transfrontaliers en devises à travers l’ initiative m-CBDC Bridge. Une initiative menée en partenariat avec le BIS Innovation Hub (BISIH), la Hong Kong Monetary Authority (HKMA) et la Bank of Thailand (BoT). Son objectif est d’explorer plus en détails les capacités des technologies de grand livre distribué (DLT) en développant un prototype de preuve de concept (PoC) pour prendre en charge les transactions de paiement contre paiement en devises transfrontalières en temps réel dans plusieurs juridictions, fonctionnant 24h/24 et 7jours/7. Il analysera les cas d’utilisation commerciale dans un contexte transfrontalier avec des devises nationales et étrangères. Et favorisera un environnement propice pour qu’un plus grand nombre de banques centrales en Asie ainsi que dans d’autres régions étudient conjointement le potentiel du DLT dans l’amélioration de l’infrastructure financière pour les paiements transfrontaliers.

L’objectif du projet, initié par la HKMA et la BoT sous le nom d’ Inthanon-LionRock et renommé lors de l’adhésion du BIS Innovation Hub Center à Hong Kong SAR, le DCI du PBC et de la CBUAE, est de proposer des solutions et des concepts pour atténuer les problèmes actuels liés aux transferts de fonds transfrontaliers. Celles-ci incluent des inefficacités, des coûts élevés et une conformité réglementaire complexe. Les Banques Centrales participantes prendront en compte les résultats des travaux de PoC pour évaluer la faisabilité du projet m-CBDC Bridge pour les transferts de fonds transfrontaliers, le règlement du commerce international et les transactions sur les marchés des capitaux dans leurs propres juridictions.

Pour rappel, c’est le 22 janvier dernier que l’Autorité monétaire de Hong Kong (HKMA) et la Banque de Thaïlande (BOT) ont dévoilé les résultats et publié leur rapport sur le projet de recherche conjoint sur la monnaie numérique de Banque Centrale (CBDC) nommé Project Inthanon-LionRock. En effet, dans le prolongement du protocole d’accord signé entre la HKMA et le BOT en mai 2019, les deux autorités ont lancé le projet Inthanon-LionRock pour étudier l’application de la CBDC aux paiements transfrontaliers. Un prototype de réseau de corridor transfrontalier THB-HKD a été développé, permettant aux banques participantes de Hong Kong et de Thaïlande d’effectuer des transferts de fonds et des opérations de change sur une base peer-to-peer, ce qui contribue à réduire les couches de règlement. Tirant parti des contrats intelligents, le processus de transfert de fonds transfrontalier est amélioré pour devenir un paiement contre paiement (PvP) en temps réel et atomique. Le projet Inthanon-LionRock a été achevé en décembre 2019 et un prototype de preuve de concept (PoC) basé sur la technologie du grand livre distribué a été développé avec succès avec dix banques participantes des deux endroits. Les deux autorités sont convenues de poursuivre les travaux de recherche conjoints dans des domaines pertinents, y compris l’exploration de cas commerciaux et les connexions à d’autres plates-formes, impliquant la participation de banques et d’autres parties concernées à des essais de transfert de fonds transfrontaliers.

Présentation du projet de recherche conjoint sur la monnaie numérique (CBDC) de Banque centrale nommé Project Inthanon-LionRock (PH:DR)

Le rapport est disponible sur le site Web HKMA et BOT et le lien ci-après: https://www.bot.or.th/English/FinancialMarkets/ProjectInthanon/Documents/Inthanon-LionRock.pdf.

Pour rappel, la monnaie numérique de Banque Centrale (également appelée monnaie fiduciaire  numérique ou monnaie de base numérique, abrégée MNBC et en anglais DCBC) est la forme numérique de l’argent fiduciaire (une monnaie établie comme monnaie par la réglementation gouvernementale, l’autorité monétaire ou la loi). Est appelée « monnaie fiduciaire » ce qui est familièrement désigné par « cash » ou « liquide ». Une MNBC n’est en fait qu’une représentation virtuelle de cette monnaie fiduciaire, matérielle, sans quelques-unes de ses caractéristiques, notamment l’anonymat. Plus simplement, c’est une pièce de monnaie dont la valeur serait représentée par un code crypté au moyen d’un algorithme, à la place de son matériau physique.

La plupart des MNBC développées actuellement par les pays du monde sont encore à l’état de test, mais une accélération s’est nettement fait sentir en 2020 (PH:DR)

À propos ……………

La Hong Kong Monetary Authority (Autorité Monétaire de Hong Kong) est la Banque Centrale de la ville de Hong-Kong . Elle a été établie le 01 Avril 1993 lors de la fusion de l’Office of the Exchange Fund et l’Office of the Commissionner of Banking.

La Banque de Thaïlande (BOT) a d’abord été créée en tant que Bureau bancaire national thaïlandais. La loi sur la Banque de Thaïlande a été promulguée le 28 avril 1942 et confie à la Banque de Thaïlande la responsabilité de toutes les fonctions de banque centrale. La Banque de Thaïlande a commencé ses opérations le 10 décembre 1942. 

La Banque populaire de Chine ou BPC est la Banque Centrale de la République Populaire de Chine  C’est l’institution financière qui, entre autres, émet les billets et pièces en circulation dans en Chine, à l’exception de Honk-Kong et Macao, et dont la devise est le Yuan ou Renminbi . Jusqu’en 1978, c’était la seule banque de la République populaire. Son rôle a ensuite évolué vers celui d’une Banque Centrale. Toutefois, un certain nombre d’activités, notamment la gestion des réserves de change, sont confiées à un autre organisme connu internationalement sous le nom de State Administration of Foreign Exchange.

La Banque Centrale des Émirats Arabes-Unis est la Banque Centrale des Émirats Arabes-Unis (EAU). Elle a été créée sous sa forme actuelle le 11 décembre 1980. Son siège est situé à Abou Dabi Abou Dabi.

Le  BIS Innovation Hub (BISIH) a été créé en 2019 pour identifier et développer des informations approfondies sur les tendances critiques de la technologie financière présentant un intérêt pour les banques centrales, pour explorer le développement des biens publics pour améliorer le fonctionnement du système financier mondial et pour servir de point focal pour un réseau d’experts des banques centrales sur l’innovation. Il complète la coopération déjà bien établie au sein des comités hébergés par la  BRI . À l’heure actuelle, il existe des centres Hub en Suisse, à Singapour et dans la RAS de Hong Kong. Dans les mois à venir, de nouveaux centres ouvriront à Toronto, Londres, Francfort / Paris et Stockholm. La BRI a également formé un partenariat stratégique avec la Réserve fédérale de New York.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s